Un bac en plastique représente le moyen le plus courant pour transporter des marchandises. Une solution consiste à utiliser un bac standard à pourvoir l’intérieur d’un plateau (tray) sur mesure.


Campina, établie à Aalter (anciennement Comelco), fait partie du groupe néerlandais Campina depuis 1991. L’entreprise a comme spécialité le lait de longue conservation et les boissons lactées. Le site conditionne les produits laitiers pour l’ensemble du groupe (tant sous son propre nom que pour le compte d’autres acteurs de la distribution). La période de péremption des produits est déterminée par la présence résiduelle de bactéries après stérilisation. Une contamination microbienne est détectée avant que le lot ne quitte le site. Pour ce faire, des échantillons sont régulièrement prélevés dans les différentes lignes d’embouteillage, après la phase de stérilisation.

Les produits prélevés sont rangés dans des bacs sur des palettes, et évacués tous les soirs par un chariot élévateur à fourche. Les casiers sont pourvus d’un code barres d’identification mentionnent le lot embouteillé. Les échantillons passent 24h dans un local de stockage à haute température et subissent, le lendemain, une mesure ATP (adénosine triphosphate).

Comme il y a une grande quantité d’échantillons à tester - des prélèvements ont lieu toutes les heures - Campina a voulu automatiser le processus, les échantillons étant ensuite transférés par l’intermédiaire de micro trays vers un ATPmètre automatique qui analyse les échantillons. 18000 échantillons sont analysés chaque mois. Si un seul d’entre eux est infecté, l’appareil le détecte avec précision. L’on peut ainsi retracer les échantillons potentiellement contaminés qui subissent alors une nouvelle analyse en laboratoire. Si la contamination bactérienne est confirmée, tout le lot est écarté de la vente.

L’avantage de ce système est que l’on obtient en 48 h les résultats d’une contamination éventuelle, ce qui réduit le temps de stockage du lot entier dans l’entrepôt (et plus vite on peut livrer, plus longue sera la durée de conservation auprès de la chaîne de distribution où chez le client final).

Campina a installé un système automatisé de prélèvement d’échantillons pour le testeur ATP. Une aiguille aspire du lait hors du conditionnement et l’injecte automatiquement dans des plateaux (micro trays). Des bacs en fil ont été utilisés à l’époque pour recueillir les échantillons, les stocker dans l’incubateur et les utiliser sur le robot d’échantillonnage. Les endroits de prélèvements sont programmés et l’aiguille effectue automatiquement le prélèvement au bon endroit dans le conditionnement. L’aiguille aspire une quantité de lait et dépose les bouteilles par lot de quatre dans le micro tray. Ce dernier est ensuite retiré manuellement du robot et transféré au testeur ATP.

UN CONDITIONNEMENT ADEQUAT

Avec cet system, les fils des bacs étaient tellement endommagés après quelques prélèvements qu’ils ne passaient plus convenablement par le robot. Les conditionnements abîmés causaient aussi pas mal de soucis et de travail manuel au personnel du laboratoire. Campina a donc recherché une solution plus robuste. L’entreprise pensait à des bacs en plastique pourvus de plateaux à logettes. Elle a alors pris contact avec le fournisseur de bacs en plastique de l’entreprise, Engels Logistics.

UN VERITABLE CASSE-TÊTE

Lors de la phase analytique destinée à trouver le produit adéquat, il faut tenir compte des différentes exigences en termes de ‘facilité d'utilisation’ et de ‘transportabilité.’ Les bacs doivent notamment : 

  • être perforés de manière à ce que les produits atteignent rapidement la température souhaitée de 37 degrés dans la chambre climatisée;
  • imposer un positionnement exact des produits laitiers, de manière à ce que le robot pique toujours au bon endroit;
  • pour la hauteur des bacs, il faut tenir compte de la profondeur à laquelle l'aiguillon du robot plonge pour effectuer le prélèvement ainsi que de la hauteur du nombre de produits à stocker;
  • être dotés d'étiquettes avec un code barres;
  • permettre un nettoyage aisé;
  • être faciles à porter jusqu'à 12 kg

verpakkingspallet melkflessen

Campina souhaite incorporer au total 13 produits différents. Etant donné les manipulations complexes avec le robot qui effectue les prélèvements d'échantillons, on ne pouvait se contenter d'un bac standard. Un tout nouveau

produit aurait d'autre part été trop coûteux étant donné le nombre limité dont Campina avait besoin. C'est pourquoi le choix s'est porté, dans ce cas spécifique, sur un bac standard doté d'un insert sur mesure. Pour comprimer encore davantage les coûts, on s'est efforcé de réduire au maximum les variantes de plateaux de manière à ce que chaque matrice de production opérant sous vide permette de produire le plus grand nombre possible de plateaux. Le résultat s'est traduit par trois types de bacs différents au niveau de la hauteur et quatre plateaux différents.

Pour les plateaux, des modèles de conditionnement ont été groupés et les logettes dans le plateau ont été réalisées avec une grande précision pour accueillir plusieurs conditionnements (et un multiple de quatre). Exemple : suite à la forme spécifique du plateau, il est possible de ranger des conditionnements carré et rectangulaire d’un litre... Au total, le choix s’est porté sur quatre modèles de plateaux, donc quatre matrices sous vide. Les casiers et les moules sont réalisés en ABS résistant.

Au total, 2300 bacs « semi-standard » ont été fabriqués. Les plateaux s’adaptent dans le casier par un système d’encliquage et restent en place lorsque l’on vide et que l’on nettoie le bac. Les plateaux sont livrés montés. Chaque type de casier se voit attribuer, avant la livraison, une étiquette spécifique à un emplacement fixe, du côté fermé, en fonction des échantillons finaux qui y seront recueillis. L’étiquette comprend deux parties : un code-barres sur fond blanc et une partie colorée avec la dénomination du conditionnement. Ce code-barres est destiné au robot de prélèvement et est lié au type de conditionnement. Le code couleur avec l’inscription est destiné à l’opérateur de la production et à la logistique après l’échantillonnage (le personnel chargé de vider les emballages prélevés, de nettoyer les casiers, de les rassembler et de les fournir à la production).